Le Club des cinq

pastiche

Oui, c'est vraiment yaf ! s'exclama Mick. Complètement yaf ! " "Yaf", qu'est-ce que ça veut dire ? se demandait Aline en silence, sans oser le demander à son ami de peur de paraître ridicule. Est-ce encore un vocable de cette langue des quartiers cosmopolites que l'on articule à l'envers ? En ce cas, "yaf" pourrait signifier "faille", "fayot" ou encore "faïence"... Ah, je n'en sais rien ! eh puis flûte ! c'est trop bête, je vais tout de même lui poser la question. "Mick, dis-moi, que veut dire "yaf" ?
— Tu ne sais pas ? eh bien c'est un acronyme, ça s'écrit I.A.F. mais on le prononce "yaf", c'est plus délire.
— Ah bon... I... Institution ? A... Atomique ? F... de Franche-Comté ?
— Ha ha, que tu es drôle ! exulta Mick. Mais non, ce n'est pas ça du tout !
— De Fécamp ? Industrie Agroalimentaire de Fécamp ? C'est ça ?
— Erreur ! Essaie encore ! Ha ha ha
— Aquatique ? Institut Aquatique de Funkwiller ? " Mick n'en pouvait plus de rire, il s'amusait de voir enrager la pauvre Aline qui semblait au bord de l'implosion cérébrale à force de réfléchir. Soudain, apparut François qui dit : " Eh bien ? Peut-on se joindre à votre hilarité ? Quelle est la cause de toute cette bonne tranche de rigolade ?
— Aline ignore ce que signifie "yaf", c'est trop drôle !
— C'est vrai Aline ? interrogea François.
— Oui, mais est-ce une tare ? demanda en retour Aline, visiblement vexée.
— Mais non, je vais te l'expliquer, petite Aline, puisque Mick prend un malin plaisir à te taquiner ! I.A.F. signifie tout simplement : "Impossible A Fréquer". Ta curiosité est-elle satisfaite à présent ? Tu vois, il n'y avait pas de quoi se mettre dans des états pareils ! "

© Ali Kiliç